Ecoquartier du Crépon

Brève description :

Le plan partiel d’affectation (PPA) du « Record Crépon Est » et son règlement ainsi que la nouvelle route d’accès du Crépon furent validés en mai 2017 par le Département du Territoire et de l’Environnement et la Direction générale de la mobilité et des routes.

En novembre 2018, le Conseil communal approuvait la vente d’une fraction de la parcelle 1834 et l’octroi d’un Droit Distinct et Permanent de superficie à deux groupements d’investisseurs : Realitim II SCPC-Equitim Fondation de placement et à Orllati Real Estate SA – Dhome SA - Patrick Schmalz.

Situation actuelle :

La mise à l’enquête du projet à fin 2019 a suscité 27 oppositions et 3 remarques. Suite aux séances avec les opposants, 3 oppositions ont été retirées.

Dans le cadre des mesures de protection contre le Covid-19, nous recevions, le 20 mars du Conseil d’Etat, une directive précisant de s’abstenir, sauf urgence absolue, d’adresser toute notification impliquant un délai. Au travers d’un communiqué daté du 23 avril, le Conseil d’Etat autorisait les communes à reprendre, notamment, l’envoi de notifications.

En date du 5 mai 2020, la Municipalité décidait de lever le solde des oppositions et de délivrer les 6 permis de construire. Un courrier recommandé, accompagné des permis de construire, était adressé le 5 mai aux opposants. La décision municipale peut faire l’objet d’un recours au Tribunal cantonal, Cour de droit administratif et public. Le recours s’exerce par écrit dans les 30 jours dès la communication attaquée. Au 12 juin 2020, 4 recours ont été déposés au Tribunal cantonal.

Prochaine étape :

Examen des recours.

Plus d’informations :

  • Jean-Paul Nicoulin, syndic
  • Pascal Zbinden, chef du service urbanisme et police des constructions

Révision du Plan Directeur Communal (PDCom) et du Plan d’Affectation (PA)

Brève description :

Le PDCom et le PA sont des instruments de planification qui datent de plusieurs années. Il est donc nécessaire de procéder à leur révision et de définir une stratégie d’aménagement globale conforme aux défis actuels et futurs. En résumé, il s’agit de définir une vision de notre Bourg dans un horizon de planification de 15 à 25 ans.

Situation actuelle :

Durant le 2ème semestre 2019, la Municipalité a organisé trois ateliers en présence d’une trentaine de personnes représentant différents cercles d’intérêt et animés par des experts dans les domaines : énergétique, environnement, mobilité et urbanisme. La Municipalité dispose d’une multitude de propositions issues de ces ateliers. La Municipalité devra se déterminer sur ces propositions et arrêter les axes stratégiques d’ici 2040.

Prochaines étapes :

  • Un atelier destiné à approfondir certains thèmes est en cours d’organisation avec un groupe de jeunes. Il est planifié d’ici fin juin 2020.
  • La Municipalité doit présenter aux membres du Conseil communal sa vision Echallens 2040. Cette étape est planifiée d’ici fin août 2020.

Plus d’informations :

  • Site Internet : https://2040.echallens.ch
  • Jean-Paul Nicoulin, syndic
  • Pascal Zbinden, chef du service urbanisme et police des constructions

Rénovation du site du Château

Brève description :

Les crédits accordés par le Conseil communal pour la rénovation du site du Château s’élèvent à environ 17 millions de francs (Se référer aux préavis municipaux : 01-2018/03-2019/05-2019). Cette somme concerne la rénovation de l’Aile Nord du Château, la construction d’un nouveau bâtiment administratif et d’un bâtiment semi-enterré ainsi que la mise en évidence de vestiges archéologique

Situation actuelle :

Selon la planification prévue, les locataires (Police cantonale, Office Régional de Placement, Entraide familiale de l’accueil de jour des enfants) du nouveau bâtiment occupent leurs locaux dès le 1er avril 2020.  La Caisse cantonale de chômage a emménagé dans le courant du mois de juin 2020.

La crise sanitaire relative au Covid-19 a perturbé la planification, puisque les travaux devaient s’achever à fin avril 2020.

Prochaine étape :

L’administration communale (y compris les services localisés aujourd’hui dans le bâtiment situé à la place de l’Hôtel-de-Ville 3) déménagera dans l’aile Nord du Château du 6 au 10 juillet 2020.

Plus d’informations :

  • Jean-Paul Nicoulin, syndic
  • Cédric Petermann, secrétaire municipal et chef de l’administration communale

Construction éventuelle d’un gymnase

Brève description :

Conformément à notre communication municipale adressée aux membres du Conseil communal le 14.11.2019, l’étude de faisabilité réalisée par les services cantonaux a retenu le site de Court Champ.

Situation actuelle :

Comme la presse l’a mentionné, le Conseil d’Etat a adopté le 26 février 2020 le projet de décret sollicitant un crédit d’investissement de Fr. 6'360'000.- pour financer, d’une part, l’acquisition du terrain et d’autre part, la participation de l’Etat de Vaud aux frais de viabilisation du site de Court Champ. Le Grand Conseil a approuvé ce crédit dans sa séance du 26 mai 2020 (une abstention). Le 28 mai 2020 se fut au tour du législatif challensois d’approuver le préavis municipal No 02-2020 ( Oui = 50 - Non =  4 – Abstention = 0).

Prochaine étape :

Un référendum a été lancé contre la décision du Conseil communal du 28 mai 2020. La récolte de signatures peut débuter dès l’affichage au pilier public du texte du référendum. La récolte dure 30 jours, soit du 12 juin au 12 juillet 2020. Pour que le référendum aboutisse 606 signatures doivent être récoltées.

Plus d’informations :

  • Jean-Paul Nicoulin, syndic

Transformation du bâtiment sis Place de l’Hôtel-de-Ville 3

Brève description :

Dès le déménagement au Château des services communaux qui occupent actuellement le bâtiment, celui-ci sera transformé pour accueillir l’Association Région Gros-de-Vaud, le secrétariat de la Région Gros-de-Vaud, l’Office du Tourisme et des appartements destinés à la Fondation CSC de St-Barthélémy.

Situation actuelle :

Le projet va être mis à l’enquête en mai, puis les travaux débuteront dès que possible. La fin des travaux est prévue pour le début de l’été 2021.

Plus d’informations :

Serge Bornick, municipal